Comment durcir l’assise d’un fauteuil ?





Depuis le temps que vous l’avez, ce bon vieux fauteuil, son assise a commencé à s’affaisser et à devenir bien moins confortable qu’avant. Pire : peut être certains d’entre vous ont-ils ce problème avec un fauteuil encore sous garanti ? Si vous êtes dans l’une de ces situations, ce dossier pour savoir comment durcir l’assise d’un fauteuil est fait pour vous !

Pourquoi durcir l’assise d’un fauteuil ?

Il peut d’abord s’agir de simplement vouloir rajouter de la fermeté au fauteuil, par exemple si l’assise de celui-ci est trop moelleuse. Pour autant, la principale raison que nous retiendrons dans cet article est l’affaissement du canapé. Au fur et à mesure des mois / années d’utilisation, on peut constater une dégradation de la qualité et du confort. Un soutien moindre, des coussins moins volumineux, plus ratatinés, etc.

Tant visuellement qu’au niveau confort, le fauteuil ne paye plus de mine. Dans ce cas, il est nécessaire de durcir son assise, en effet.

  • Info garantie : si votre fauteuil est toujours sous garantie et que l’assise s’affaisse, il est certainement possible d’activer la garantie. Pensez donc à prendre différentes photos démontrant le problème, puis à vous diriger vers le vendeur auprès duquel vous l’avez acheté pour déposer une réclamation de garantie.

Comment savoir si mon fauteuil s’affaisse ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer l’affaissement d’un fauteuil. On pense souvent à la mousse, mais il peut également s’agir de la structure (le cadre) ou encore des suspensions (lattes, sangles et ressorts). Ce sont donc ces différents points qu’il vous faut inspecter :

  • Les coussins : asseyez-vous dessus (ou appliquez un poids quelconque) puis arrêtez. Si le coussin ne retrouve pas sa forme initiale, alors les coussins sont usés.
  • Le cadre : retirez les coussins et dénichez de potentielles fissures, éléments cassés, etc. Pour le bois, il peut aussi s’agir de moisissure.
  • Les ressorts, lattes et sangles : sont-ils abîmés ?

Remplacer le tissu de rembourrage en 5 étapes

Pour remplacer le tissu de rembourrage :

  • 1. Ouvrez la taie des coussins usés et retirez tout ce qu’il y a à l’intérieur. Bien souvent, une fermeture éclair existe.
  • 2. Vérifiez si le rembourrage est usé ; si tel est le cas, il faudra le changer, pensez dans ce cas à consulter la section suivante.
  • 3. Prenez les dimensions du coussin afin de connaître le volume de rembourrage requis
  • 4. Pour acheter le tissu de rembourrage, rendez-vous en magasin ou utilisez simplement Internet.
  • 5. Pour chaque coussin, aux dimensions, découpez deux couches d’à peu près 2,5 cm d’épaisseur chacune.

Comment effectuer un nouveau remplissage de mousse ?

Il est possible que vous constatiez que le tissu de rembourrage n’a aucun problème, et dans ce cas, il peut s’agir de la mousse. Observez si la mousse s’effrite ou si elle manque de fermeté : si tel est le cas, alors vous devez vous occuper d’un nouveau rembourrage.

Voici quelques conseils pour vous aider à choisir une mousse de rembourrage pour votre fauteuil :

  • La densité : de préférence, elle doit être d’au moins 30 à 35 kg / m3 pour l’assise, et 25 à 30 kg / m3 pour le dossier et les accoudoirs.
  • « Haute Résilience » : ce type de mousse offre une grande durabilité ainsi qu’une meilleure résistance dans le temps, et donc face au risque d’affaissement.
  • « Mousse à mémoire de forme » : même si elle est plus rare pour des fauteuils, c’est également une possibilité. La mémoire de forme a l’avantage de s’adapter à votre morphologie pour déployer un confort adapté. Elle se remet ensuite en position initiale dès que vous ne vous en servez plus.

Comment conserver une assise dure pour le fauteuil dans le temps ?

Tout fauteuil a une durée de vie, bien sûr, et vous pouvez appliquer quelques astuces simples pour préserver la fermeté de son assise au fur et à mesure des années d’utilisation :

  • Pour les coussins : retournez les de temps et en temps et, si cela est cohérent niveau déco, pensez à les intervertir régulièrement. Si vous vous asseyez toujours au même endroit, par exemple, il est préférable de changer régulièrement la place des coussins pour éviter de trop les user.
  • Pour la structure : avez-vous des enfants ? S’ils s’amusent à bondir sur le canapé, mieux vaut leur demander d’arrêter, la structure n’est pas suffisamment résistante pour ça.
Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}